La politique du Stade Lavallois

Discussions sur l'actu du Stade Lavallois en dehors du terrain ...

Re: La politique du Stade Lavallois

Messagepar dom44 » Jeu 20 Avr 17, 17:37

Plein Champ a écrit:En cas de barrage, ne serait-il pas judicieux de jouer AU MANS le match retour ?
La question mérite peut être d'être posée.
Les + :
- Confort spectateurs dans un stade qui ne représente pas grand chose car ce n'est pas Léon Bollée, le vrai stade du Mans quand il était notre frère ennemi (souvenir 1/4 de coupe de France)
- accueil télévisions
- impression de jouer une vraie finale
- proximité + ou - évidente pour les spectateurs.
- Cela se jouerait le 28 mai (un dimanche). Pas de délais impossibles de déplacement liés au travail.
- A Le Basser, cela donnerait encore des gens agglutinés derrière le but sur un escabot (qui sait). La volonté de faire jouer un barrage au Mans pourrait inciter l'agglo à admettre la honte qu'est devenu ce stade et l'impasse réelle.

Les - : C'est bête à dire mais ce n'est pas Le Basser... et ça peut être un désavantage.
Ce n'est tout simplement peut être pas faisable.


Pourquoi le MMArena, le Camp Nou n'est pas libre ? :DD
dom44
Scolaire
 
Messages: 1872
Enregistré le: Mar 20 Sep 05, 17:59

Re: La politique du Stade Lavallois

Messagepar Plein Champ » Ven 21 Avr 17, 15:16

Personne pour embrayer sérieusement ?
Plein Champ
Scolaire
 
Messages: 1639
Enregistré le: Ven 23 Aoû 13, 16:49

Election du président ... du Stade Lavallois

Messagepar Abdou » Lun 24 Avr 17, 19:04

Bonjour à vous tous. Désolé de n'être actif que comme une comète! Et triste aussi pour le club qui ne mérite pas ce qui lui arrive. Cependant, à propos d'élection de présidence, trouvez-vous moral qu'un président ayant signé un quitus et plus exactement (un licenciement avec certificat de travail et documents pour aller s'inscrire au pôle emploi) à un jeune "ancien formé au club" ou d'aller voir ailleurs si le foot y était! Trouvez-vous moral, que la présidence réclame à la fin d'une si belle saison 16/17 (ce n'est ni du cynisme, ni de l'ironie au contraire c'est de la tristesse ... ) déposer une plainte à la FIFA pour réclamer au seul club qui a bien voulu le prendre au Maroc, le prix d'un transfert ( de 140 à 150.OOO € soit-disant frais de formation des jeunes, un peu tard, un an pour réclamer, le club ne l'aurait jamais accepter, car plus pauvre encore que le stade lavallois! ). Club qui plus est d'un pays (le Maroc) où le foot pro ne se pratique que depuis courant 2014 et qui (le club) patauge dans la misère. Ah, j'allais oublier de vous dire de qui il s'agit, Hugo Boumous. le "gamin au gros melon" que Monsieur Zanko lui faisait tellement confiance! Et quand vous allez voir ce que les joueurs de foot professionnels marocains gagnent, vous comprendrez pourquoi Hugo Boumous a préféré émigrer au pays de ses pères! (articles de presse, liens ci-dessous).
Je n'ai qu'un sentiment c'est la honte que m'inspire ce comportement des dirigeants d'un club dont la philosophie de ses fondateurs n'étaient pas de faire saigner les travailleurs quand ils sont au bout de leurs forces, ni de soutenir que notre beau pays la France ne continue à toucher des impôts de décolonisation! Et comme nous venons de voter tous hier, je pense qui serait l'heureux élu qui fera que cesse la délocalisation de nos jeunes après les soldes de nos fleurons de l'industrie, des grandes entreprises nationales, des grands services publics et mêmes des infrastructures que sont la santé, l'eau, l'énergie, les autoroutes, etc, etc, ... ,
Remarque: la monnaie locale est le dirham (MAD) à diviser par 10 environ pour avoir le salaire en euro!
http://fr.le360.ma/sports/qui-sont-les- ... aroc-56575
http://sport.le360.ma/botola-pro-1/fifa ... lois-31808
Abdou
 
Messages: 15
Enregistré le: Sam 20 Fév 16, 14:09

Re: Election du président ... du Stade Lavallois

Messagepar YOUM » Mar 25 Avr 17, 7:53

Abdou a écrit:Bonjour à vous tous. Désolé de n'être actif que comme une comète! Et triste aussi pour le club qui ne mérite pas ce qui lui arrive. Cependant, à propos d'élection de présidence, trouvez-vous moral qu'un président ayant signé un quitus et plus exactement (un licenciement avec certificat de travail et documents pour aller s'inscrire au pôle emploi) à un jeune "ancien formé au club" ou d'aller voir ailleurs si le foot y était! Trouvez-vous moral, que la présidence réclame à la fin d'une si belle saison 16/17 (ce n'est ni du cynisme, ni de l'ironie au contraire c'est de la tristesse ... ) déposer une plainte à la FIFA pour réclamer au seul club qui a bien voulu le prendre au Maroc, le prix d'un transfert ( de 140 à 150.OOO € soit-disant frais de formation des jeunes, un peu tard, un an pour réclamer, le club ne l'aurait jamais accepter, car plus pauvre encore que le stade lavallois! ). Club qui plus est d'un pays (le Maroc) où le foot pro ne se pratique que depuis courant 2014 et qui (le club) patauge dans la misère. Ah, j'allais oublier de vous dire de qui il s'agit, Hugo Boumous. le "gamin au gros melon" que Monsieur Zanko lui faisait tellement confiance! Et quand vous allez voir ce que les joueurs de foot professionnels marocains gagnent, vous comprendrez pourquoi Hugo Boumous a préféré émigrer au pays de ses pères! (articles de presse, liens ci-dessous).
Je n'ai qu'un sentiment c'est la honte que m'inspire ce comportement des dirigeants d'un club dont la philosophie de ses fondateurs n'étaient pas de faire saigner les travailleurs quand ils sont au bout de leurs forces, ni de soutenir que notre beau pays la France ne continue à toucher des impôts de décolonisation! Et comme nous venons de voter tous hier, je pense qui serait l'heureux élu qui fera que cesse la délocalisation de nos jeunes après les soldes de nos fleurons de l'industrie, des grandes entreprises nationales, des grands services publics et mêmes des infrastructures que sont la santé, l'eau, l'énergie, les autoroutes, etc, etc, ... ,
Remarque: la monnaie locale est le dirham (MAD) à diviser par 10 environ pour avoir le salaire en euro!
http://fr.le360.ma/sports/qui-sont-les- ... aroc-56575
http://sport.le360.ma/botola-pro-1/fifa ... lois-31808


Désolé de te contredire mais notre stade lavallois "mérite" malheureusement ce qu'il lui arrive, une succession de mauvaises décisions par des amateurs/incapables (re dégagé Mimi était-il nécessaire !!! Le départ de Costa qui s'était démotivé du faite de son isolement, que dire des entraineurs et erreurs de recrutements ...), un grand ménage s'impose !!! En souhaitant que Lucas lâche le joujou qu'il a démolit ...
YOUM
Senior
 
Messages: 2563
Enregistré le: Ven 18 Juil 08, 17:02

Re: Election du président ... du Stade Lavallois

Messagepar benoit » Mar 25 Avr 17, 22:21

YOUM a écrit:
Abdou a écrit:Bonjour à vous tous. Désolé de n'être actif que comme une comète! Et triste aussi pour le club qui ne mérite pas ce qui lui arrive. Cependant, à propos d'élection de présidence, trouvez-vous moral qu'un président ayant signé un quitus et plus exactement (un licenciement avec certificat de travail et documents pour aller s'inscrire au pôle emploi) à un jeune "ancien formé au club" ou d'aller voir ailleurs si le foot y était! Trouvez-vous moral, que la présidence réclame à la fin d'une si belle saison 16/17 (ce n'est ni du cynisme, ni de l'ironie au contraire c'est de la tristesse ... ) déposer une plainte à la FIFA pour réclamer au seul club qui a bien voulu le prendre au Maroc, le prix d'un transfert ( de 140 à 150.OOO € soit-disant frais de formation des jeunes, un peu tard, un an pour réclamer, le club ne l'aurait jamais accepter, car plus pauvre encore que le stade lavallois! ). Club qui plus est d'un pays (le Maroc) où le foot pro ne se pratique que depuis courant 2014 et qui (le club) patauge dans la misère. Ah, j'allais oublier de vous dire de qui il s'agit, Hugo Boumous. le "gamin au gros melon" que Monsieur Zanko lui faisait tellement confiance! Et quand vous allez voir ce que les joueurs de foot professionnels marocains gagnent, vous comprendrez pourquoi Hugo Boumous a préféré émigrer au pays de ses pères! (articles de presse, liens ci-dessous).
Je n'ai qu'un sentiment c'est la honte que m'inspire ce comportement des dirigeants d'un club dont la philosophie de ses fondateurs n'étaient pas de faire saigner les travailleurs quand ils sont au bout de leurs forces, ni de soutenir que notre beau pays la France ne continue à toucher des impôts de décolonisation! Et comme nous venons de voter tous hier, je pense qui serait l'heureux élu qui fera que cesse la délocalisation de nos jeunes après les soldes de nos fleurons de l'industrie, des grandes entreprises nationales, des grands services publics et mêmes des infrastructures que sont la santé, l'eau, l'énergie, les autoroutes, etc, etc, ... ,
Remarque: la monnaie locale est le dirham (MAD) à diviser par 10 environ pour avoir le salaire en euro!
http://fr.le360.ma/sports/qui-sont-les- ... aroc-56575
http://sport.le360.ma/botola-pro-1/fifa ... lois-31808


Désolé de te contredire mais notre stade lavallois "mérite" malheureusement ce qu'il lui arrive, une succession de mauvaises décisions par des amateurs/incapables (re dégagé Mimi était-il nécessaire !!! Le départ de Costa qui s'était démotivé du faite de son isolement, que dire des entraineurs et erreurs de recrutements ...), un grand ménage s'impose !!! En souhaitant que Lucas lâche le joujou qu'il a démolit ...

Youm, as tu lu le message ? En quoi le contredis tu ?
Image
Avatar de l’utilisateur
benoit
Admin
 
Messages: 7259
Enregistré le: Jeu 11 Aoû 05, 19:06

Re: La politique du Stade Lavallois

Messagepar dom44 » Mer 26 Avr 17, 6:02

Benoit, je pense que Youm contredit juste la phrase suivante :
Et triste aussi pour le club qui ne mérite pas ce qui lui arrive.


Quant à la critique des différents mécanismes permettant l'indemnisation des clubs lors de transferts internationaux, il faut voir avec la FIFA, pas avec le stade lavallois... A la base ces mécanismes ont été mis en place au bénéfice des petits clubs formateurs, notamment africains qui était (et sont) régulièrement pillé de leurs meilleurs talents.
dom44
Scolaire
 
Messages: 1872
Enregistré le: Mar 20 Sep 05, 17:59

Re: La politique du Stade Lavallois

Messagepar crew laval group » Mar 02 Mai 17, 20:06

Le club de Leeds United qui échoue a 3 pts des Plays-offs va rembourser integralement les abonnés de cette saison .

A quand un geste de ce genre ou autre de la part de nos dirigeants,qui eux ont couler notre club. Entrée gratuite pour Nimes, et plusieurs matchs la saison prochaine en National.
don t take me home, please don t take me home,i just don t wanna go to work, i wanna stay here,and drink all the beer, please don t , please don t take me home
crew laval group
Minime
 
Messages: 468
Enregistré le: Ven 25 Mar 16, 11:48

Re: La politique du Stade Lavallois

Messagepar Reep » Mar 09 Mai 17, 14:14

Je ne savais pas trop où mettre ce message, mais le silence assourdissant sur le SO à la suite de la descente me surprend (enfin, pas vraiment, en fait, tant j'ai l'habitude d'être déçu) : on nous parle des détections jeunes, du challenge interentreprises... mais aucune déclaration officielle du club suite à la descente, la date d'une prochaine réunion du directoire et son ordre du jour, etc. :$
Avatar de l’utilisateur
Reep
Scolaire
 
Messages: 1516
Enregistré le: Ven 30 Mai 08, 9:00

Re: La politique du Stade Lavallois

Messagepar BAJMASTER » Mar 09 Mai 17, 14:56

Reep a écrit:Je ne savais pas trop où mettre ce message, mais le silence assourdissant sur le SO à la suite de la descente me surprend (enfin, pas vraiment, en fait, tant j'ai l'habitude d'être déçu) : on nous parle des détections jeunes, du challenge interentreprises... mais aucune déclaration officielle du club suite à la descente, la date d'une prochaine réunion du directoire et son ordre du jour, etc. :$


La prochaine réunion est courant de semaine, ordre du jour point sur les joueurs, avenir tout ça
BAJMASTER
Préminime
 
Messages: 358
Enregistré le: Mer 21 Mai 08, 11:20

Re: La politique du Stade Lavallois

Messagepar EGSLT » Mar 09 Mai 17, 14:57

Voici un compte rendu qui conclut une saison abjecte: Très bonne vision de COLIN DELPRAT (maligue2)

La fin de l’idylle entre la Ligue 2 et le Stade Lavallois

" Attachant, convivial, complaisant. C’est le club qu’on aime bien et qui illustre à merveille la Ligue 2. Il fait partie des meubles. Pourtant, il va nous quitter. La page va se tourner. La chute est lourde, mais semblait prévisible. A trop tirer sur la corde, elle a cédé pour plonger le Stade Lavallois sur la route du National. Usé de la méthode Zanko, il a tenté l’effet Simone, sans succès. Il a ensuite vécu au rythme Goudet, sans succès non mais avec quelques prestations intéressantes.

L’heure est au bilan. Peut-on blâmer une ville de 50 000 habitants, 14e budget de Ligue 2 (8,4M€), de se contenter chaque année d’aller chercher son maintien ? Peut-on blâmer Denis Zanko d’avoir composé avec un effectif qui manquait de qualitatif ? Peut-on blâmer Marco Simone de démissionner pour tenter un ultime électrochoc ? Peut-on blâmer la grande majorité des suiveurs de la L2, de ne pas connaître le nom du président lavallois ? Peut-on blâmer cette saison ratée ?

Plusieurs choix en matière de recrutement se sont montrés non concluants. Les départs du capitaine emblématique, Anthony Gonçalves et celui de Fouad Chafik ont pesé. Les anciens restants ont peiné. Le secteur offensif a failli. Trois entraîneurs se sont succédé. Francis Le Basser n’a su transcender les siens. Les conséquences sont lourdes. Laval est relégué.

Un manque d’ambition ? La peur de se voir trop beau ? Laval était-il rentré dans un confort trompeur ? Ce n’était pas faute d’avoir déjà connu ce scénario. Il avait déjà bataillé trois saisons avant de toucher le National une première fois en 2006. Le club mayennais avait tout de même retrouvé son grand amour à la troisième tentative. En faudra-t-il autant pour que le Stade fasse de nouveau la cour à dame Ligue 2 ? Une chose est sûre, Laval va nous manquer.

Il va nous manquer, ce fameux stade atypique où la main courante remémore nos bons souvenirs de district (son igloo et sa playlist aussi). Il va nous manquer, ce fameux maillot Tango certainement unique en France. Il va nous manquer, ce fameux « But à Laval ». Il va nous manquer, ce fameux club aux 31 saisons dans l’antichambre. Il va nous manquer, ce fameux Stade Lavallois. Il va surtout manquer, cet air de Tango en Ligue 2..."
EGSLT
Préminime
 
Messages: 333
Enregistré le: Ven 20 Juin 14, 16:44

Re: La politique du Stade Lavallois

Messagepar Tango Gunter » Mar 09 Mai 17, 15:00

Reep a écrit:Je ne savais pas trop où mettre ce message, mais le silence assourdissant sur le SO à la suite de la descente me surprend (enfin, pas vraiment, en fait, tant j'ai l'habitude d'être déçu) : on nous parle des détections jeunes, du challenge interentreprises... mais aucune déclaration officielle du club suite à la descente, la date d'une prochaine réunion du directoire et son ordre du jour, etc. :$


En effet les silences pesant c'est une habitude, comme beaucoup d'autres points la communication est niveau amateur, la fin du foot professionnel c'est la suite logique. C'est presque une insulte aux petits clubs de district entre autres qui tiennent des sites internet remarquablement bien (eux bénévolement)

Vendredi soir c'était le bouquet final, on avait d'un côté une fanfare qui fêtait la 20ème place à 0-3 sur un air de Joe Dassin, et d'un autre côté à la fin du match un gros cordon sécurité qui protégeaient des "joueurs" mais surtout des dirigeants muets ou pire absent, seul un certain Jan pavoisait le sourire en coin.
Tango Gunter
Diablotin
 
Messages: 187
Enregistré le: Mar 20 Oct 15, 12:33

Re: La politique du Stade Lavallois

Messagepar EGSLT » Mer 10 Mai 17, 8:27

Stade lavallois. "Simone, ça ne pouvait pas bien marcher à Laval" dans le ouest France de ce mercredi, l'ex entraineur a eu le même sentiment que j'ai eu en essayant de monter "quelque chose" à Laval. (D'ailleurs, j'ai jeté personnellement l'éponge). A travers les propos de Simone transpire une politique interne bien loin de l'image "familiale" que le club aime se donner. Je demeure persuadé que le socle de la descente en national commence bel et bien dans une communication indigne d'un club professionnel et résulte d'un protectionisme Mayenno-Mayennais plus prompt à défendre des intérêts personnels que l'intérêt collectif : Je cite :

" Dans un entretien à Ouest-France, Simone parle d’un vestiaire "cassé en deux", d’une équipe au mental défaillant, et d’un troisième changement de coach qui n’a pas changé les résultats.... Simone a continué à suivre les matches de son ancienne équipe. Il lui trouve "des qualités", mais deux gros défauts : "un problème de mentalité, et les stats de ses attaquants." Il évoque aussi "un vestiaire cassé en deux." " Les joueurs ne partageaient pas le même objectif, pas la même façon d’y arriver. Beaucoup de choses ont sali le travail." L’ancien joueur de Monaco et du Paris SG s’est aussi senti comme "un étranger" à Laval. "Nous (NDLR : Simone et son staff) étions perçus comme un danger pour les gens en place. Nous étions considérés comme des étrangers. C’est un club qui donne l’impression d’une sérénité intérieure, mais ne l’a pas vraiment. Quand il y a un sujet extérieur, il peut être vu comme un danger."
Sans club, Simone pourrait rebondir à Sochaux, la saison prochaine, à en croire certaines sources. " Je suis apparemment dans leur short-list, mais je n’ai pas de contact direct", commente l’Italien...
" Dont acte !
EGSLT
Préminime
 
Messages: 333
Enregistré le: Ven 20 Juin 14, 16:44

Re: La politique du Stade Lavallois

Messagepar Tibalt » Lun 22 Mai 17, 9:00

Un message posté sur FB par notre cher Uwe Krause si je ne m'abuse, dont je partage souvent les analyses. Je crois que ça mérite d'être lu ici aussi. Tout est dit et bien dit (à part peut-être le passage sur Marco Simone, que je n'ai ni envie de remercier ni de béatifier).


La nausée

Vendredi sur le terrain de Le Basser, le sifflet de l’arbitre a mis fin à l’annus horribilis (année horrible en latin) du stade lavallois qui s’est soldée par une énième défaite presque anecdotique de notre équipe.

Nous avons mainte et mainte fois répété que la descente pour un club comme le stade lavallois, plus que centenaire, n’est pas une catastrophe mais un épisode de plus dans sa longue et mouvementée histoire. Seul la société dans laquelle nous vivons, celle de l’immédiat, qui abreuve les supporters de sentences lapidaires transforme une relégation en mort quasi définitive d’un club….
Le stade lavallois retrouvera probablement la ligue 2, et je vois déjà la fête sur la place du 11 Novembre …oubliant l’humiliation de la descente et cette année maudite …

Mais cette saison 2016-2017 marquera à jamais l’histoire du club par l’incurie que le petit monde lavallois et mayennais a produit en quelques mois, à en donner la nausée …
Moi qui aime tant cette ville qui m’a vu naitre, grandir et peut être me verra un jour mourir, je la vomie au plus haut point …fatigué de ce petit monde, de ses intrigues et de ces petits hommes qui se croient grand alors qu’ils ne sont que des nains …
Désolé mon frère Xavier, toi qui chaque jour travaille pour que notre ville révèle ses atouts, son fabuleux patrimoine aux yeux de ses visiteurs, notre ville est laide derrière sa beauté … étriquée, sans souffle ni oxygène …..Cette ville ne rêve plus, elle règle ses comptes entre petits notables ….avides de pouvoirs…

Le stade lavallois a donc consommé cette année 3 entraineurs en 8 mois et peut être bientôt un quatrième…. Deux de ces entraineurs étaient des fils du stade lavallois, nés en Mayenne qui avaient, il y a 30 ans, tout donné pour le maillot tango …le troisième était un italien, charmeur, connu de l’Europe du football…
Le stade lavallois a connu aussi deux présidents, des conférences de presse à n’en plus finir, des commentaires sur les forums …des articles de presse nauséabonds ….
Et tout cela me laisse un sentiment profond de gâchis humains et d’amertume …

Presque pour m’excuser d’être surement un peu complice de ce gâchis, comme nous le sommes tous, acteurs passif de cette décrépitudes qui dure depuis trop longtemps …je veux dire merci une dernière fois …avant qu’une nouvelle page se tourne…

Merci à ceux qui ont tenté, peut être parfois de façon maladroite mais certainement de façon sincère, d’éviter le naufrage…Merci Denis, Marco et Thierry pour ce que vous avez fait…
Merci aussi au président Durancié, principale victime expiatoire des supporters, de porter à lui seul l’infamie et d’éviter ainsi toute remise en question du petit monde mayennais et lavallois. Merci aussi de m’avoir reçu plus d’une heure avec Mickaël Buzaré dans cet hôtel parisien avant le match contre le Red Star pour parler de l’histoire du club et de mon projet de livre .Depuis 10 ans que le stade lavallois muséum existe aucun président , ni journalise de la place lavalloise même l’emblématique Thierry Ruffat , mémoire autoproclamée du stade lavallois , n’a eu cette politesse. Merci d’avoir débarrassé le maillot tango de cet infâme logo de footballeur chevelu et son ballon géant …Merci d’avoir installé sur cette même tunique le scapulaire, marqueur de notre identité .Vous avez commis des erreurs mais je vous rassure d’autres en ont commis de plus terribles envers le club.

Alors encore merci et bon vent messieurs. Le football est pour beaucoup une activité économique mais il reste pour moi avant tout un jeu qui ne vaut en rien d’insulter des hommes et de leur jeter l’anathème ….J’espère un jour vous revoir et vous parler de Laval, de cette ville que ma fille trouve si jolie ….

LV
Tibalt
Cadet
 
Messages: 1216
Enregistré le: Lun 08 Mai 06, 17:19

Re: La politique du Stade Lavallois

Messagepar UweKrause » Lun 22 Mai 17, 9:36

Merci pour ce partage. Remercier n'est pas béatifier ; mais juste acter que ce naufrage est collectif ...Comme je le dis la descente n'est pas grave en soi, elle fait partie intégrante de la vie d'un club et le stade depuis sa création a connu de nombreuses rétrogradations toujours sportives et non administratives ( à signaler )..Le plus grave c'est ce sentiment de gâchis,d'un club sans âme et surtout de l’absence de remise en question d'une ville et d'un département ..Chaque jour j'attends des journalistes locaux un article de fond, une analyse ...mais je crois que j'attendrai encore et encore
UweKrause
Minime
 
Messages: 634
Enregistré le: Jeu 04 Sep 08, 8:23

Election du président ... du Stade Lavallois

Messagepar Kéru91 » Lun 22 Mai 17, 18:29

Le Conseil de Surveillance a nommé les membres du Directoire

Ce lundi soir, le Conseil de Surveillance a officialisé la composition du Directoire.

Trois nouveaux membres composent donc ce Directoire : Philippe JAN (président), Bernard GONTIER (ancien directeur de la société LUCAS LAVAL) et Jean-Jacques PERRIN (expert comptable, ancien commissaire aux comptes du Stade Lavallois MFC).
Ces deux derniers membres ont été désignés sur proposition de Philippe JAN. Des nominations complémentaires (maximum deux) pourront compléter ultérieurement le Directoire, si besoin était.

http://www.stade-lavallois.com/actualit ... ommes.html
Avatar de l’utilisateur
Kéru91
Minime
 
Messages: 873
Enregistré le: Mar 20 Mai 08, 17:07
Localisation: Manche

PrécédenteSuivante

Retourner vers L'actu Tango



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot]