Accueil > Saison 1983-1984 > Compétitions > Coupe UEFA > 1/16e

Stade Lavallois - Austria Vienne

Saison 1983-1984 - Coupe UEFA, 1/16e

- mercredi 2 novembre 1983
- Arbitre : George Courtney (ENG)
- Stade : Francis-Le Basser
- Spectateurs : 17151
- Match télévisé sur TF1
Commentaires Commentaire(s)
- Vidéo(s)

Logo Stade Lavallois
Stade Lavallois 1983-1984
Stade Lavallois 3 - 3 Austria Vienne
Séné 21'
Miton 38'
Stéphanini 42'
Buteurs Baumeister 53'
Baumeister 56'
Pérard 66' csc
Michel Le Milinaire Entr. Maslaf Halama
Godard
Pérard Puis Felci 80'
Sorin
Bozon (c)
Miton
Rabier
Goudet
Souto
Thordarsson
Séné
Stephanini Puis Jank 81'
joueurs
Joueurs
Koncilia
Sara (c)
Zore
Daxbacher
Degeorgi
Prohaska
Mustedanagic
Baumeister Puis Polster 83'
Magyar Puis Drabits 78'
Drazan
Nyilasi
Commentaire

Quinze jours plus tard, les mayennais recevaient l'équipe d'Autriche pour un match retour qui allait àªtre fou. Devant une foule venue en masse supporter leurs idoles ( 17151 spectateurs) et des millions de téléspectateurs, les lavallois pratiquèrent un beau football et menèrent 3 à  0 à  la mi-temps. Dès la 15ème minute, sur un centre de Stéfanini, Omar Séné reprit magnifiquement le ballon de la tàªte. Puis, à  la 40ème minute, Miton marqua le second but lavallois après un centre de Goudet. Deux minutes plus tard, c'est Stéfanini qui, d'une reprise de volée extraordinaire, conclut cette première mi-temps spectaculaire et attractive. Les supporters étaient aux anges, les lavallois étaient pour le moment qualifiés. Mais, ce bonheur ne dura qu'un quart d'heure puisque dans les cinq premières minutes de la seconde période, les autrichiens allaient combler leur retard et le match changea d'âme. Tout d'abord, sur un corner concédé par Pérard, Baumeister réduisit l'écart après un cafouillage dans la surface mayennaise. Puis, deux minutes plus tard, ce màªme Baumeister allait donner un coup de massue aux lavallois en marquant le second but autrichien. Enfin, à  la 68ème minute, l'Austria de Vienne inscrit un troisième but par la malencontreuse aide de Pérard, qui menacé par Nyalasi, trompa son propre gardien Godart. Les ràªves lavallois s'étaient envolés. Le club sortit grandi de ce match grâce à  leur brillante première période.

source : fr.wikipedia.org

Vidéo(s)