Accueil > Interactif|Liens > Trophée Bon Mayennais > Le Bon Mayennais de janvier : Makan Traoré

30 janvier 2013

Le Bon Mayennais de janvier : Makan Traoré


Déjà élu en Août, Makan Traoré reçoit le premier trophée de cette année 2013. Au terme d’un mois à trois matchs nuls, le néo-international malien a été intraitable dans son couloir gauche, notamment contre les cadors – comme en début de saison.

Nous nous appuyons sur les notes décernées après chaque match, afin de constituer les trois catégories que vous retrouverez chaque mois.

Le Bon Mayennais de Janvier : Makan Traoré (7,17)
Makan Traoré aime les grosses écuries. En août, il avait été rayonnant et symbole de la résistance de son équipe contre Monaco, puis impeccable individuellement sur les autres matchs. Cette fois, c’est face à Nantes qu’il a brillé de mille-feux, à l’image d’une défense retrouvant sa perméabilité. En s’offrant également quelques exploits individuels. A Monaco, il a de nouveau cassé la tête des Ocampos et autre Carrasco. A Niort, il a muselé Glombard, et tenté de nouveau des débordements. Apportant parfois plus de danger, que les milieux excentrés.

Les autres bons mayennais du mois :
Derrière le latéral gauche, on retrouve trois autres joueurs, à égalité (6,83), qui sont directement liés au renouveau Tango dans le jeu, et les résultats. Les résultats, car Laval n’a pas perdu, et le doit en grande partie à Mike Vanhamel : auteur de plusieurs parades décisives contre Monaco et Niort. La fluidité du jeu, elle est revenue grâce à l’incontournable paire de récupérateurs : Oscar Ewolo et Anthony Gonçalvès. Le premier est un véritable catalyseur, qui pose des problèmes des équipes voulant faire le jeu, et qui permet d’accélérer le jeu mayennais. Le second en fait de même, en apportant beaucoup de mouvement. Enfin, le top5 du mois est complété par un autre élément défensif, dont il faut saluer le bon retour. Simon Falette (6,67), qui, même sans son acolyte Rose, a retrouvé de la solidité et beaucoup de concentration, pour éviter la moindre faille derrière.

Les Bons Mayennais de l’année :
Lindsay Rose parti, Jordan Adéoti et Mike Vanhamel n’ayant pas joué suffisamment de matchs pour pouvoir trôner sur ce classement, la première place revient à l’incontournable Anthony Gonçalvès (6,31). Il devance son collègue Oscar Ewolo (6,26). Makan Traoré (6,21) chipe la troisième place du podium, à Arnaud Balijon (6,18). Tandis que Kévin Perrot profite du départ de Rose, pour apparaître dans le top 5 de la saison (6,11).

L’équipe-type :

Balijon (6,18)
Belaud (5,81), Falette (6,03), Talmont (5,92), M.Traoré (6,21)
Gonçalvès (6,31), Ewolo (6,26), Betsch (6,04)
Perrot (6,11), Gimbert (5,89), Gamboa (6,06)

Remplaçants : Vanhamel (6,21), Adéoti (6,31), Hamdi (5,63), Lebouc (5,69), Viale (5,75)

Réserve : Ciaravino (5), Le Baron (5,19), O.Traoré (5,33), Do Marcolino (5,4)

Transféré : Rose (6,39)

Palmarès du Bon Mayennais :

Août : Makan Traoré
Septembre : Jordan Adéoti
Octobre : Lindsay Rose et Simon Falette
Novembre : Anthony Gonçalvès
Décembre : Lindsay Rose
Janvier : Makan Traoré

Charles.T

- La fiche de Makan Traoré