Accueil > Interactif|Liens > Trophée Bon Mayennais > Le Bon Mayennais d’Avril : Arnaud Balijon

7 mai 2013

Le Bon Mayennais d’Avril : Arnaud Balijon


Souvent sur le podium cette saison, jamais au sommet, Arnaud Balijon reçoit son premier trophée mensuel de l’année 2012-2013. Un succès incontestable, dans un mois où il a miraculeusement permis à son équipe d’arracher deux petits points (2 nuls, 2 victoires).


Le Bon Mayennais d’Avril : Arnaud Balijon (6,38)
Le Stade Lavallois a encaissé sept buts en avril... Et pourtant, on se demande comment un autre qu’Arnaud Balijon pouvait être récompensé ce mois-ci. A Istres, il a repoussé maintes assauts adverses en seconde période, conservant miraculeusement les espoirs de son équipe ; qui arrachera finalement le match nul. Il a limité la casse contre Arles-Avignon, retardé sans cesse l’échéance – jusqu’à la 93e minute – contre Dijon... Et que dire de son match contre Lens ? Il n’y a pas de mot plus fort, alors on parlera d’un nouveau miracle : pour toutes les parades qu’il a sorti, permettant une nouvelle fois à son équipe d’obtenir un point venu d’ailleurs. Tout ça, dans un mois particulier où il a rejoint le top 5 des lavallois les plus capés, en sous-entendant clairement qu’il partira bien cet été.

Les autres bons mayennais du mois
Déjà apparu dans cette rubrique en début de saison, on l’avait progressivement perdu de vue. Et puis on l’a retrouvé avec les pépins de Gonçalvès : Yohan Betsch, qui était titulaire aux côtés d’Oscar Ewolo contre Dijon et Lens. Les deux moins mauvaises performances de l’équipe ce mois-ci, où l’ancien messin a rendu des copies correctes (6,25 de moyenne). Il devance Ludovic Gamboa (6,00), buteur contre Istres, ainsi que trois joueurs ex-aequo ayant participé aux quatre rencontres d’avril, dont la débandade arléso-avignonnaise plombant leur moyenne : Gaëtan Belaud, Kévin Perrot, Oscar Ewolo (5,88 tous trois ex-aequo).

Les bons mayennais de l’année :
Profitant de son mois extraordinaire et de la blessure du franco-portugais, Arnaud Balijon (6,25) chipe la première place à Anthony Gonçalvès (6,20). Derrière, le trio reste similaire, avec le même ordre. Kévin Perrot conserve de justesse sa troisième place (6,13), devant Ludovic Gamboa (6,12), et Makan Traoré (6,05).

L’équipe-type de la saison :

En respectant la loi de l’obligation d’avoir joué la moitié des matchs officiels pour figurer dans l’équipe-type, la composition est complexe. Surtout avec la chute de Pierre Talmont. Qui est remplacé par... Julien Viale dans ce onze symbolique.

Balijon (6,25)
Belaud (5,75), Falette (5,69), M.Traoré (6,05)
Perrot (6,13), Gonçalvès (6,20), Ewolo (6,00), Gamboa (6,12)
Hamdi (5,95), Gimbert (5,94), Viale (5,66)

Remplaçants : Vanhamel (5,94*), Stosic (5,75*), Adéoti (6,68*), Betsch (6,06*), Lebouc (5,69)

Réservistes : Talmont (5,48), Le Baron (5,19*), O.Traoré (5,13*), Do Marcolino (5,41*)

Transférés : Rose (6,39), Ciaravino (5)

Rappel : Pour figurer dans les différentes rubriques, il faut avoir disputer au moins la moitié des rencontres officielles. « Le Bon Mayennais du mois » et « les autres bons mayennais du mois » devront avoir disputé la moitié des rencontres du mois dont les récompenses sont décernées. « Les Bons Mayennais de l’année » ont disputé la moitié des rencontres officielles sur l’ensemble de la saison. Tout comme les titulaires de l’équipe-type de la saison.

* : joueurs ayant disputé moins de 19 rencontres sur 38

Palmarès du Bon Mayennais

Août : Makan Traoré
Septembre : Jordan Adéoti
Octobre : Simon Falette et Lindsay Rose
Novembre : Anthony Gonçalvès
Décembre : Lindsay Rose
Janvier : Makan Traoré
Février : Ludovic Gamboa
Mars : Anthony Gonçalvès
Avril : Arnaud Balijon

Charles.T

- La fiche de Arnaud Balijon